ahanant


ahanant

⇒AHANANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de ahaner.
II.— Adj., rare. [En parlant d'une pers. ou d'une chose personnifiée] Qui ahane, peine :
1. ... on ne savait jamais quel jour il choisirait pour faire une fin ce vieux chaudron de cargo (...) Il [Jérôme] en revoyait la pauvre coursive noire (...) sa table qui sentait la saumure et la gnôle, les cabestans ahanants et peinants...
P. VIALAR, La Rose de la mer, 1939, p. 34.
2. ... tout cela finissait dans un taxi, de ces vieux taxis désuets, lents, ahanants...
P. VIALAR, La Carambouille, 1958, p. 233.

ahanant, ante [aanɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. XXe; p. prés. de ahaner.
Rare. Qui ahane, peine en s'essoufflant. Haletant.

Encyclopédie Universelle. 2012.